En savoir plus sur... Kevin

article publié le 26 février 2016 - Développer une vie associative

Nouvelle rencontre d’un supporter du Racing, membre de la Fédération des supporters. Histoire de mieux le connaître et de découvrir ce qui le lie, tout comme nous, au RCS.

Gros week-end pour toi et ton groupe, le KCB, la semaine passée. Raconte-nous un peu cette soirée anniversaire !
Kévin : Effectivement, très gros week-end pour le KCB, qui vient couronner un travail de longue haleine. Il faut remonter aux mois d’avril/mai où nous avons pris la décision de déployer un tifo pour notre 15e anniversaire. Il fallait évidemment marquer le coup ! Grosse aventure dans tous les cas puisqu’au niveau timing, on a frôlé la catastrophe, suite à un retard du fournisseur. Mais heureusement, nous avons eu le tifo à temps. En cas de non-livraison, nous aurions dû décaler le tifo pour le match d’Epinal, moins sexy sur le papier... En tribune, c’était finalement pas trop mal. Nos membres étaient tous excités pour ce 15e anniversaire mais en terme d’ambiance, on pouvait s’attendre à mieux.
Mais quelque part, j’explique cela par la fatigue, la pression et la délivrance parce que dans le fond, rien n’est jamais acquis par rapport à une grosse animation, comme celle que nous venions de faire.

C’était comment sur la pelouse ? C’est un billard ou c’est du pipeau ?
La pelouse, c’est spécial. Mais ce qui l’est encore plus, c’est ce moment où tu accèdes au terrain et que tu regardes autour de toi pour te rendre compte de la ferveur qui règne dans ce stade qui sent tellement le foot populaire ! On a fait monter des membres du noyau sur la pelouse, notamment une partie de ceux qui ont bossé sur le tifo des 15 ans. Ils étaient tous fiers d’être là, devant plus de 12000 personnes ! Merci à eux en tout cas ! Pour répondre à ta question, la pelouse c’est effectivement un billard, les agents des espaces verts font un excellent boulot, faut dire…

Et toi, à quel âge as-tu intégré le KCB et pourquoi ?
J’ai intégré le KCB en mai 2009 à 20 ans. Très honnêtement, je n’avais aucune raison de le faire à l’époque, hormis celle de me dire que c’était du gâchis, cette partie haute du virage en perte de vitesse… On a donc travaillé, pour aller tous dans le même sens (bon, avec parfois des prises de becs comme partout) et pour donner au groupe le visage qu’il a aujourd’hui.

Quels sont tes meilleurs/pires souvenirs de supporter depuis ?
J’ai plusieurs gros souvenirs qui me viennent à l’esprit. Le premier que j’ai vécu, c’est un RCS-Metz en 2007, celui de la montée. Celui qui m’a le plus marqué, c’est le match de la non-montée contre Colomiers pour les raisons que l’on connaît tous (l’histoire de la rumeur !) mais je n’oublierai pas non plus le match Raon-RCS avec un parcage de 3000 fans ! Mon pire souvenir, c’est la descente du club en National évidemment. La relégation en CFA2 par après ne m’a pas dérangé plus que cela puisqu’au final, ça nous débarrassait d’un mégalo attardé.

Tu fais également partie de la Fédération des Supporters. Cela t’apporte quoi ? Que viens-tu y chercher ?
Je suis carté Fédé comme chaque membre du KCB. Ça m’a apporté pas mal de choses depuis la création de cette dernière. J’y ai fait de belles rencontres et discuté avec des gens atypiques et passionnés. On y apprend également beaucoup sur l’histoire du club et en plus, on peut y boire des bières et y manger les fameux Fédé burgers !

La FSRCS va déjà fêter sa 6e année d’existence au printemps prochain. Quelle est la bonne recette pour réussir selon toi ?
Passion et détermination je dirais. De toute façon, sans passion, il n’y a rien et sans détermination non plus. Faut s’accrocher surtout dans les moments où ça ne va pas et la Fédé a su le faire et j’espère qu’elle saura le faire encore longtemps car le Racing a besoin d’une association comme celle-ci. Une association qui lui rappelle de temps en temps l’importance du côté "tradition" trop souvent mis de côté en France au profit d’un marketing parfois foireux.

En dehors du QVNO, on risque de te croiser où ?
En dehors du QVNO, on peut me trouver dans le Nord du Bas-Rhin ou sur les routes du 67 puisque je suis livreur pour une PME. Je vais de temps en temps à Karlsruhe au Wildparkstadion pour les matchs du club allemand avec nos potes du KSC.

Le Racing est sur le podium pour le moment. Pas trop déçu de quitter peut-être Chambly ou Avranches l’été prochain ?
Quelque part, ça fait un pincement de quitter Chambly et Avranches (ça va faire sourire certains mecs de chez nous) mais je suis aussi bien content de retrouver le monde pro qu’on avait quitté il y a quelques années maintenant… Par contre, je n’ai pas du tout hâte d’être confronté aux problèmes de L2 et d’interdictions de déplacements pour de faux prétextes.

L’année prochaine, avec ou sans Jacky ?
Avec Jacky évidemment, et vu que c’est facile, j’aimerais voir Michel en adjoint !

Bon, pour finir, un petit mot gentil pour la Fédé ?
Continuez ce que vous faites et ne baissez surtout pas les bras. J’invite tous les habitués du QVNO et du stade de la Meinau à y faire un tour, ça vaut le coup !

calendrier

Prochain rendez-vous au local :

6 mars : diffusion de Valenciennes - Racing
9 mars : discussion avec Thierry Laurey

sur twitter