Hymne du RCS : rappel des tentatives précédentes

article publié le 12 août 2015 - Porte-parole d’une large communauté

Le nouvel hymne du Racing sera diffusé pour la première fois ce vendredi au stade de la Meinau. Nous avons publié la semaine passée un article important à lire pour bien l’appréhender (retrouvez-le en cliquant ici).

Sans doute qu’il s’agira après la rencontre, avec évidemment le déroulement du match, du sujet le plus discuté au local des supporters et ailleurs.
Alors, histoire d’agrémenter ces futurs échanges, nous vous proposons un récapitulatif non exhaustif (et basé sur les productions les plus abouties) sur les chansons qui ont tenu lieu précédemment, et plus ou moins officiellement, d’hymne du RCS.

- Saison 1976-1977 : le célèbre Germain Muller se lance, avec la complicité de Mario Hirlé pour la musique, et en alsacien bien entendu. Il fait un terrible flop lors de ses rares passages sur la pelouse de la Meinau, essentiellement en raison d’un rythme peu adapté aux choeurs des supporters. L’hymne disparaît rapidement.

Ecouter en cliquant ici

- Début des années 1990 : la chanson de Christophe O’Neil, de son vrai nom Christophe Meyer, est diffusée avant chaque match à la Meinau et marque profondément, encore aujourd’hui, de nombreux supporters nostalgiques de leur jeunesse. "Quatre buts au fond des caisses* c’est vraiment un festival, la cigogne du RCS qui s’envole dans les étoiles, dans les étoiles..." (* idéalement dans les caisses de l’adversaire, merci d’avance.)

Ecouter en cliquant ici

- Milieu des années 2000 : Le virage du Krimmeri de Virginie Schaeffer devient l’hymne officiel du Racing. Il restera à jamais lié à la victoire au stade de France en coupe de la Ligue face à Caen mais disparaît peu de temps après, victime collatérale des affrontements entre dirigeants et ex-dirigeants du club.

Ecouter en cliquant ici

- En 2007, les Gospel Kids se produisent à quelques reprises sur la pelouse de la Meinau, sous la direction d’Alfonso. Cette chorale de 120 enfants alsaciens reprend notamment, avec l’enthousiasme de sa jeunesse, un chant traditionnel du kop.

Ecouter en cliquant ici

- En 2010, en plein marasme, Kansas of Elsass propose, en collaboration avec Hervé Seck (éphémère responsable communication du club), son Racing Hero. Ce dernier ne pourra rien faire pour sauver le club mais aura au moins permis d’apporter un tout petit peu de fraîcheur dans une période terrifiante.

Ecouter en cliquant ici

Et pour finir, en bonus, deux chansons qui ne seront certes jamais l’hymne du Racing mais méritent, au moins symboliquement, de figurer dans cet article :

- The Rakes (groupe britannique) avec leur chanson intitulée "Strasbourg" (2005) : écouter en cliquant ici

- Alain Bashung avec sa chanson "Aficionado" (1981, cliquez ici pour découvrir les paroles), dans laquelle il évoque l’intimité de l’arrière-droit du Racing... même si on suppose que le chanteur, qui a passé sa jeunesse en Alsace, pense plutôt à celui du RC Paris, on pourra peut-être demander à Eric Marester ce qu’il en pense ?

calendrier

Prochain rendez-vous au local :

6 mars : diffusion de Valenciennes - Racing
9 mars : discussion avec Thierry Laurey

sur twitter