En savoir plus sur... Ludovic, alias zitelli

article publié le 21 septembre 2014 - Développer une vie associative

Nouvelle rencontre d’un supporter du Racing, membre de la Fédération des supporters. Histoire de mieux le connaître et de découvrir ce qui le lie, tout comme nous, au RCS.

1/ Le dernier RCS-FK Dudelange avait donné lieu à un affrontement bestial. Rassure-nous, la vie est plus paisible au Luxembourg ?
Alors là, un élément m’avait échappé : j’ignorais que ce match de préparation avait mal tourné… Cela dit, ceci ne reflète pas l’atmosphère plutôt apaisée du Luxembourg. Pour expliquer des tels comportements, on va dire que la chaleur a joué son rôle, à moins que David Zitelli, alors coach adjoint (si je ne m’abuse), ne soit parvenu à bien motiver ses hommes contre une de ses anciennes équipes !?!

2/ Tu fais donc partie de la grande famille des expatriés, comment définirais-tu ta relation avec le Racing, loin des yeux, près du cœur, c’est ça ?
En effet, proche de la Meinau et du Racing depuis 1994, j’ai accepté de relever un défi professionnel qui m’a amené à m’éloigner de toute l’effervescence et la passion du club. Je n’en demeure pas moins toujours autant attaché au Racing. Ainsi tous les ans depuis 2008, j’organise un week-end alsacien avec toute la famille afin d’assister à une rencontre à la Meinau. Mon fils, désormais plus en âge d’assister aux matchs, sera certainement un moteur supplémentaire pour que l’on assiste à plus de matchs à la Meinau.
Sinon effectivement, je suis tous les résultats et l’activité du Racing via Internet. Je dois avouer qu’Internet atténue grandement la frustration de ne plus être sur place. Cela étant, le début de mon histoire avec le Racing a également commencé avec un éloignement ! En effet, du fait d’activités parentales (Forces Françaises en Allemagne), je me trouvais en territoire allemand et à cette époque il n’était pas question d’Internet mais plutôt d’écouter les matchs avec l’excellent Eric Sold aux commentaires.

3/ Je n’apprends rien à personne, tu es mondialement connu pour tes talents de dessinateur. D’où te vient ce don ?
Mondialement connu c’est un bien grand mot ! Il est possible que les suiveurs du Racing aient pu entendre parler d’un certain zitelli sévissant sur le site racingstub.com mais le reste du monde, laisse-moi en douter. Même si désormais avec un Web Mondial Interplanétaire, tout reste possible...
D’où vient ce talent : je l’ignore… Tout ce que peut dire c’est que très tôt, j’ai eu cette facilité (dirons-nous) à bien manier dans un premier temps un crayon et du papier et désormais une souris et un clavier. Ainsi, j’ai pu très tôt remporter quelques concours de dessin scolaire. Je n’ai, par contre, jamais suivi de formation de dessin et tout ce que je peux connaître et maîtriser aujourd’hui, c’est en pur autodidacte.

4/ Comment as-tu commencé à mettre tes compétences au service du Racing ? Quels sont les différentes "missions" que tu as remplies ?
En 2005, j’ai rejoint la communauté Racingstub et je me suis assez rapidement fait remarquer par la production de wallpaper (fond d’écran d’ordinateur) autour de mon autre passion : le Racing. L’histoire a ainsi démarré. Je ne veux pas faire mon vieux soldat mais j’avoue que je n’ai plus mémoire de toutes mes réalisations autour du Racing. Je dirais donc pêle-mêle :
- des wallpapers donc (Racingstub),
- en 2006, pour le centenaire du club, j’ai été sollicité par un groupe de personnes (dont notre cher Président faisait partie) travaillant sur l’exposition pour réaliser les illustrations des différents maillots du club. Ces visuels ont également été utilisés pour alimenter l’excellent site racingstub.com,
- toujours dans le cadre « centenaire », j’ai également redessiné les logos du club tout au long de son histoire,
- vers 2005-2006, j’ai également été assez proche du club car Pierre Brochet (alors responsable communication) m’avait contacté pour constituer un dossier de mes réalisations autour du logo RCS modernisé. L’idée était de pourquoi pas les utiliser pour remplacer le logo "Pacman" Proisy. L’affaire ne s’était pas faite puisque Philippe Ginestet avait finalement décidé de reprendre le logo dit historique (actuel logo sans le A…),
- saison 2008-2009, j’ai participé à la constitution d’un dossier afin de présenter au club l’attente des supporters au niveau de la tenue de l’équipe : maquette de maillot, coordination des couleurs, etc.,
- j’ai également à mon actif quelques illustrations pour les UB90 et la FSRCS,
- cette année, j’ai contribué au design de la version 3 du site racingstub.com,
- en plus palpable, du textile, j’ai eu la chance de voir deux de mes designs retenus pour figurer sur des écharpes.

5/ Quel est pour toi, ta plus belle œuvre réalisée pour le Racing ? Et pourquoi ?
Outre le design de ces 2 écharpes (qui laissent une trace flatteuse et durable), je dirais que ma plus belle œuvre reste le logo de la FSRCS. En effet, le design à la fois moderne et issu d’un certain héritage me correspond bien mais surtout c’est pour une association. Je me retrouve complètement dans les valeurs de la Fédé et je bénis encore les Dieux d’avoir permis sa création et surtout les actions qu’elle entreprend : plaque commémorative, livre, présentation du club aux joueurs, déplacements dans les stades français, etc. Pour moi, la Fédé est d’utilité publique !

6/ Outre pour les Ultras, tu as aussi contribué au développement de la FSRCS. Dans quelle mesure ?
De fait de mon statut d’expat’, je ne sais pas si j’ai pleinement contribué au développement de la FSRCS mais j’essaie de toujours répondre aux sollicitations de l’association. Alors évidemment, cela tourne autour de ce que je sais faire, à savoir dessiner. Ainsi, en plus du logo de la FSRCS, j’ai également eu la chance de décliner la charte graphique avec le site Internet et la page Facebook. J’ai également travaillé l’affiche, le billet et un fanion du match de gala célébrant la Coupe de France de 1951.
Je suis également le papa des caricatures offertes à certaines personnalités marquantes du club (Vencel, Dugué, Ledy…) J’ai dû soumettre aussi quelques designs de carte de membre. Cette année, j’ai travaillé sur l’écharpe des 100 ans de la Meinau. Et peut-être d’autres éléments mais la mémoire me fait défaut…

7/ Participer au développement de la FSRCS, c’était quelque chose de naturel pour toi ?
Comme signalé plus haut, je crois que pour le bien de toutes et tous, la FSRCS est primordiale ! C’est donc tout naturellement que j’essaie d’apporter ma pierre à l’édifice. J’en profite pour féliciter toutes les forces vives de la FSRCS : ils font tourner ça à merveille.

8/ As-tu des projets en cours concernant le Racing ?
A l’amorce d’un virage professionnel, je n’ai pas spécialement de projets autour du Racing. Excepté, évidemment, la planification de ma prochaine visite à la Meinau. :)

9/ Parlons un peu terrain : comment jauges-tu le Racing en ce début de saison ?
Pour l’instant, je dois avouer que je suis agréablement surpris par le début du Racing. Etant donné la grande lessive d’intersaison, je ne pensais pas que le départ serait aussi bon. Certes coach Duguépéroux est présent et cela a plutôt tendance à me rassurer mais tout même. Cela étant, nous ne sommes qu’au début de cette nouvelle saison.
Je serai évidemment ravi que le Racing se trouve, en fin de saison, dans le bon wagon afin de retrouver la D2.

10/ Y a t-il des chances de te voir bientôt au "1906" pour voir tes fans ?
Oui, je pense que si ma visite prochaine de la Meinau se concrétise, il y aura un crochet obligé au "1906" afin de revoir avec plaisir certains visages et en découvrir d’autres.
Attention, tu parles de fan, je rappelle que je suis « zitelli de racingstub.com », et pas Monsieur Z alias David Zitelli. :)

calendrier

Prochain rendez-vous au local :

6 mars : diffusion de Valenciennes - Racing
9 mars : discussion avec Thierry Laurey

sur twitter